le nouveau PER peut-il vraiment booster votre épargne retraite ?

le nouveau PER peut-il vraiment booster votre épargne retraite ?

Adieu Perp, Madelin, Perco ou article 83. Dans un an, ces produits seront remplacés par le Plan Epargne Retraite, alias PER. Ce nouveau placement a-t-il les atouts pour booster l’épargne retraite, boudée jusqu’ici par les Français ? Décryptage.

C’est un big bang dans le monde de l’épargne retraite. A partir du 1er octobre 2020, il ne sera plus possible de souscrire un PERP, un Madelin, un Perco, un Prefon retraite ou autre article 83. Ces placements retraite sont considérés comme « complexes, difficiles à transférer et insuffisamment rémunérateurs » par Bercy. A la place, un nouveau véhicule les remplacera: le PER, ou Plan Epargne Retraite.

Dès le 1er octobre 2019, il sera possible de fusionner ses anciens contrats dans un PER. Ce nouveau véhicule unique contiendra trois compartiments: un premier destiné à l’épargne retraite individuelle, les deux autres rassemblant les produits d’épargne entreprise.

Gestion plus souple

Avec le lancement du PER, l’exécutif prévoit de booster l’épargne retraite des Français. Actuellement, les encours sur ces types de placements s’élèvent à 230 milliards d’euros. Des montants très loin de ceux de l’assurance-vie (1.700 milliards d’euros d’encours) ou des livrets bancaires (400 milliards d’euros), pourtant peu rentables. En marge de la future réforme des retraites, l’objectif de Bruno Le Maire est de faire grimper les encours jusqu’à 300 milliards d’euros. Et ainsi de favoriser la retraite par capitalisation

Comment? En rendant plus souple l’épargne retraite. Jusqu’ici, un épargnant pouvait difficilement sortir d’un Madelin, d’un Perp ou d’un Perco avant la retraite. Cette rigidité l’obligeait à cumuler les contrats, compliquant le pilotage de son épargne. A partir du 1er octobre, finis les tracas. Les anciens placements retraite, aussi bien individuels (Perp, Madelin) que collectifs (article 83, article 39, Perco, etc) pourront être regroupés en un unique véhicule. Si l’épargnant fait ce choix, ses produits d’épargne retraite partageront alors la même fiscalité et les mêmes règles de sortie de l’épargne. « Il pourra aussi transporter plus facilement son épargne retraite d’une entreprise à une autre », anticipe Philippe Crevel, directeur d’étude au Cercle de l’Epargne.

Bon à savoir: les transferts des anciens vers les nouveaux produits d’épargne retraite seront gratuits, s’ils ont été détenus cinq ans ou plus. Le transfert des contrats plus récents ne pourra dépasser 1% de leur encours. Mieux encore: il sera aussi possible de transférer les encours de son assurance-vie sur son Plan Epargne Retraite! Jusqu’à cinq ans avant la retraite, et si l’assurance-vie a plus de huit ans, l’abattement fiscal sur les gains accumulés est doublé jusqu’au 1er janvier 2023.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le !
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.