Comment les SCPI résistent en temps de crise?

Comment les SCPI résistent en temps de crise?

Comment les SCPI résistent en temps de crise?

NOS CONSEILS – Après une bonne année 2019, on craignait que 2020 ne s’annonce compliquée pour les SCPI de rendement.

Quant aux SCPI de bureaux, elles ne semblent pas affectées par la situation, malgré l’essor du télétravail.
Quant aux SCPI de bureaux, elles ne semblent pas affectées par la situation, malgré l’essor du télétravail. 194027811/Jérôme Rommé – stock.adobe.com

Investies dans les bureaux, les commerces ou encore les hôtels, elles auraient pu en effet subir de plein fouet les conséquences du ralentissement de l’économie. Pourtant, elles semblent, pour le moment, faire preuve de résilience.

1. Certaines catégories de SCPI vont-elles être davantage affectées par la crise sanitaire?

Les SCPI disposent d’un atout qui leur est propre: la mutualisation des risques locatifs. Elle est rendue possible par la multiplicité des actifs, des locataires et des localisations géographiques en France et à l’étranger.

Même les SCPI dites «spécialisées», investies sur un seul type d’actif, comme les bureaux, ou sur un thème spécifique (la santé ou l’éducation, par exemple) bénéficient d’une diversité d’actifs, de localisations et de locataires. Sans compter que sous l’appellation «commerces» se cachent des typologies de locaux très variées. Cela recoupe à la fois les boutiques de pieds d’immeuble, les petits centres commerciaux de centre-ville, les retail parks de périphérie…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.