Investissement en Bourse : avantages et risques des ordres à cours limité

Investissement en Bourse : avantages et risques des ordres à cours limité

Investissement en Bourse : avantages et risques des ordres à cours limité

Investissement en Bourse : avantages et risques des ordres à cours limité

La crise a créé des vocations en Bourse. En 2020, 400.000 nouveaux investisseurs se sont ainsi rués sur les marchés financiers selon l’AMF, le gendarme de la Bourse. Parmi ces publics, de jeunes boursicoteurs attirés par une espérance de gain élevé. Les actions restent en effet le placement le plus rentable sur longue période selon l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF). Mais attention, l’investissement en actions est particulièrement risqué et marqué par une forte volatilité. Un aléa qui a poussé notre lecteur, Thomas, à s’intéresser de près aux différents ordres de Bourse afin de sécuriser au maximum son investissement. Il interroge donc les experts du “Grand rendez-vous de l’épargne” (Capital / Radio patrimoine) sur l’intérêt de passer des ordres à cours limité afin de savoir s’il est intégralement protégé avec cet outil. “La réponse est non”, tranche sans détour Charlotte Thameur, directrice conseil chez Yomoni.

>> Notre service – Investissez dans les cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum…) grâce à notre plateforme d’achat de vente en ligne partenaire

Mais de quoi s’agit-il exactement ? “C’est un automatisme de gestion que vous pouvez mettre sur votre portefeuille, qui va déterminer des périodes d’achat en cas de baisse des marchés et de vente si les marchés montent”, décrit notre spécialiste. Concrètement, si vous visez une action Y au cours de 50 euros et que vous estimez que le titre peut descendre à 20 euros, vous pouvez l’acquérir à ce prix en passant un ordre à cours limité : “Ce niveau atteint, vous allez déclencher une opération d’achat”, confirme Charlotte Thameur. A l’inverse, si vous détenez déjà le titre, que vous visez un cours de 100 euros et que vous souhaitez sécuriser une plus-value, un ordre limité vous permettra de céder automatiquement le titre à ce prix de 100 euros, s’il est atteint, sans avoir besoin de suivre son évolution au quotidien.

>> A lire aussi – Bourse : les nouveaux investisseurs, pas assez formés, premières victimes de la crise

Mais attention, passer par un ordre à cours limité, comme par n’importe quelle option en Bourse, ne constitue pas la solution miracle. L’ordre, à l’achat comme à la vente, peut ne jamais être activé si le seuil de déclenchement n’est pas atteint. “Toute la difficulté consiste à déterminer le cours de Bourse qui vous paraît attractif, à la baisse et à la hausse”, constate Charlotte Thameur.

>> A lire aussi – Ordre à la meilleure limite : principe et fonctionnement

Conclusion : si vous débutez en Bourse, ne comptez pas exclusivement sur les ordres pour sécuriser votre mise. Notre experte cible deux critères prioritaires à étudier avant d’investir : “Il faut bien déterminer votre budget d’investissement, les sommes dont vous n’avez pas besoin immédiatement, et votre horizon de placement”. Car comme le précise la spécialiste, le marché génère de la performance sur la durée “mais l’ascension n’est pas linéaire”. Le temps joue donc pour vous et vous devez vous montrer patient pour être gagnant à terme.

>> Notre service – Testez notre comparateur de comptes-titres pour faire baisser vos frais de Bourse

Source Capital.fr

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.