Le marché immobilier secoué par de nouveaux acheteurs en quête de nature

Le marché immobilier secoué par de nouveaux acheteurs en quête de nature

Le marché immobilier secoué par de nouveaux acheteurs en quête de nature

ANALYSE – Un quart des Français envisagent de s’installer dans une commune de moins de 20.000 habitants

Une maison dans l’Essonne.
Une maison dans l’Essonne. Francois Bouchon / Le Figaro/François Bouchon / Le Figaro

Cette envie de maison et de nature née chez beaucoup d’urbains pendant le confinement sera plus qu’un feu de paille. Les dernières études d’intention le confirment et, sur le terrain, les agents immobiliers commencent à signer des ventes. Le dernier sondage mené par le portail Figaro Immo montre que 27 % des Français qui souhaitent concrétiser un projet immobilier ont modifié leurs critères de recherche après la crise sanitaire. La localisation géographique, la luminosité et la surface figurent parmi les éléments que l’on regarde désormais d’un autre œil. Des éléments confirmés par l’Observatoire du moral immobilier du portail SeLoger, selon lequel 38 % des Français étendent ou déportent leur zone de recherche géographique, notamment en s’éloignant des grandes villes. Ils sont désormais un quart à envisager de s’installer dans une commune de moins de 20.000 habitants mais sont quasiment autant (20 %) à revoir à la hausse la surface de leur logement.

De leur côté, les professionnels commencent

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.