Réforme du stationnement : déménager à Paris va bientôt devenir payant

Réforme du stationnement : déménager à Paris va bientôt devenir payant

Réforme du stationnement : déménager à Paris va bientôt devenir payant

Réforme du stationnement : déménager à Paris va bientôt devenir payant

Les Parisiens ou futurs Parisiens qui s’apprêtent à déménager ont grand intérêt à le faire avant le 1er mars 2022. En cause ? Une mesure qui s’est glissée dans la vaste réforme du stationnement votée par la Mairie de Paris en octobre dernier. Elle prévoit de rendre payante l’Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT), gratuite pour les Parisiens jusqu’ici. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire pour déménager, l’AOT permet d’arrêter son véhicule sur une borne de stationnement payant, mais aussi et surtout en dehors au-delà de 6 heures consécutives. Elle est également indispensable pour utiliser un monte-meuble.

L’objectif annoncé de la réforme du stationnement à Paris est de “transformer la moitié des places de stationnement pour les consacrer à d’autres usages”. Les Etats Généraux avaient ainsi pour vocation de promouvoir entre autres l’agrandissement et l’aménagement des trottoirs, des pistes cyclables, ou encore la nature en ville. Or, si l’évolution des tarifs “visiteurs”, la création de nouvelles places pour les professionnels ou encore la limitation du droit “résident” à un par usager peuvent sembler cohérents au regard de l’objectif fixé, le fait de rendre payants les déménagements est plus difficile à comprendre. Pour justifier cette nouvelle taxe, la Mairie de Paris parle de “redevance d’occupation due par tous les usagers du domaine public”.

Le nouveau coût de l’AOT

A partir du 1er mars 2022, le coût de l’AOT dépendra de trois facteurs : du véhicule utilisé pour déménager, du statut réglementaire de la zone de stationnement (s’il est payant ou illicite) et enfin de la durée du stationnement (si celui-ci dure une journée ou une demi-journée).

Les coûts pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes :

  • Pour une journée dans la bande de stationnement : 60 euros par jour applicables du lundi au samedi inclus hors jours fériés
  • Pour une demi-journée (de 9h à 14h30 ou de 14h30 à 20h) dans la bande de stationnement : 35 euros par demi-journée applicables du lundi au samedi inclus hors jours fériés
  • Pour une journée hors de la bande de stationnement : 90 euros par jour applicables tous les jours de l’année
  • Pour une demi-journée hors de la bande de stationnement : 50 euros par demi-journée applicables tous les jours de l’année

Les coûts pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes :

  • Pour une journée dans la bande de stationnement : 27 euros par jour applicables du lundi au samedi inclus hors jours fériés
  • Pour une demi-journée dans la bande de stationnement : 17 euros par demi-journée applicables du lundi au samedi inclus hors jours fériés
  • Pour une journée hors de la bande de stationnement : 40 euros par jour applicables tous les jours de l’année
  • Pour une demi-journée hors de la bande de stationnement : 25 euros par demi-journée applicables tous les jours de l’année

>> Notre service – Vous déménagez ? Obtenez rapidement des devis de notre sélection de déménageurs

Les sanctions en cas de non-paiement

A compter du 1er mars 2022, les individus qui n’effectueront pas de demande d’AOT pour leur déménagement, s’exposeront à la sanction liée aux zones de stationnement où se situe le déménagement : soit à un Forfait Post Stationnement (FPS) si le véhicule stationne à un emplacement payant, soit à un PV voir un enlèvement si le véhicule se trouve sur une zone où il est interdit de stationner.

Il n’y a pas d’alternative gratuite à l’AOT : les ménages n’en faisant pas la demande pour déménager ont l’obligation de payer la redevance de stationnement au tarif « visiteur ». Ce tarif a d’ailleurs lui aussi évolué depuis le 1er août 2021, passant de 4 à 6 euros pour chaque heure de stationnement en zone 1 (du 1er au 11e arrondissement), et de 2,40 à 4 euros en zone 2 (du 12e au 20e arrondissement) pour les véhicules légers. Dès le mois de mars prochain, la note sera donc bien plus élevée en choisissant le tarif “visiteur” plutôt que l’AOT. En revanche, dans le cas où le déménagement se fait sans occuper l’espace public, en stationnant le véhicule dans les espaces privatifs de la copropriété par exemple, aucun paiement ne sera demandé.

A savoir que l’AOT est délivrée par les services de la Ville de Paris, et sa demande doit être effectuée au minimum 15 jours avant la date du déménagement sur le site Internet Mon Paris. Si le déménagement se fait intra-muros, c’est-à-dire d’un quartier parisien à un autre, il sera nécessaire de régler deux fois l’Autorisation d’Occupation Temporaire. Enfin, l’AOT n’est pas une réservation mais une autorisation : elle peut donc être rejetée, notamment si le stationnement est jugé impossible à la place ou à la date souhaitée par les services de la Mairie.

Source Capital.fr

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.