baisse pour 17,3 millions de foyers en 2020

baisse pour 17,3 millions de foyers en 2020

17,3 millions de foyers fiscaux ont bénéficié de la baisse de l’impôt sur le revenu de 5,2 milliards d’euros cette année, soit un gain moyen de 299 euros par ménage, a indiqué Bercy dans un communiqué publié vendredi. Cette baisse avait été décidée en 2019 dans le cadre du budget 2020 (réforme du barème de l’impôt sur le revenu) en réponse à la crise des «gilets jaunes» et visait les ménages les plus modestes. Ce résultat est similaire aux estimations de l’exécutif lorsque la mesure est entrée en vigueur.

» LIRE AUSSI – Impôt sur le revenu: un tiers des foyers fiscaux n’ont plus rien à faire, vraiment?

Le ministère de l’Économie dresse plus spécifiquement un bilan détaillé par régions, départements et communes du nombre de bénéficiaires et du coût. Sans surprise, la facture pour les caisses publiques est la plus élevée en Île-de-France. La mesure a bénéficié à 3,6 millions de ménages de la région pour un montant total de 1,07 milliard d’euros.

En Auvergne-Rhône-Alpes, deuxième région la plus importante en population, cette diminution de l’impôt sur le revenu a représenté 643 millions d’euros répartis entre 2,1 millions de bénéficiaires. Quant aux autres territoires, plus d’un million de foyers ont profité de cette baisse dans les régions Grand Est, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Hauts-de-France pour un coût oscillant entre 397 millions (Hauts-de-France) et 463 millions d’euros (Nouvelle-Aquitaine).

«Face à la période de crise que nous traversons, nous allons poursuivre la réduction des impôts pour tous les ménages. C’est dans le respect des engagements pris que réside la confiance des Français», a réaffirmé le ministre aux Comptes publics, Olivier Dussopt. Pour rappel, l’exécutif s’est engagé à baisser à parts égales les prélèvements obligatoires des particuliers et des entreprises pour un montant total de 45 milliards d’euros entre 2018 et 2021. En 2019, la France restait toutefois toujours championne des pays européens en matière de fiscalité, avec un taux de prélèvements obligatoires estimé à 47,4% du PIB, selon Eurostat…

» Découvrez nos ouvrages pratiques pour déclarer au mieux vos impôts et votre patrimoine ici .

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.