Vous avez jusqu'à ce soir minuit pour envoyer votre déclaration de revenus en ligne

Vous avez jusqu’à ce soir minuit pour envoyer votre déclaration de revenus en ligne

Vous avez jusqu’à ce soir minuit pour envoyer votre déclaration de revenus en ligne

Avis aux retardataires: les contribuables de la zone 3 ont jusqu’à minuit, ce jeudi, pour remplir leur déclaration de revenus en ligne. Au-delà, la déclaration sera considérée comme hors délai.

Cette échéance s’impose aux contribuables s’ils vivent dans un département numéroté de 55 à 976. Dans les départements 1 à 54, le délai pour valider sa déclaration est déjà révolu.

Les Français qui envoient toujours leur déclaration version papier disposent en revanche d’un court délai supplémentaire: ils peuvent envoyer leur déclaration jusqu’au vendredi 12 juin, minuit, cachet de poste faisant foi. Pour les autres, il convient de se mettre en conformité très rapidement sur le site des impôts

Au total, plus de 20 millions de contribuables ont déjà transmis leur déclaration au fisc.

En cas de non-respect des délais, les pénalités de retard s’élèvent à 10% de l’impôt que doit verser le contribuable. Si les services des impôts doivent en venir à envoyer une mise en demeure, ces pénalités grimpent à 20% de l’impôt dû.

Déclaration automatique pour 12 millions de foyers fiscaux

L’impôt sur le revenu est désormais prélevé à la source: pour 12 millions de foyers fiscaux, la déclaration d’impôt a donc été réalisée automatiquement.

Pour être certain de ne pas avoir de démarche supplémentaire à effectuer, il faut avoir été taxé en 2019 sur des catégories de revenus pré-remplissables par l’administration, n’avoir connu ni changement d’adresse, ni changement de situation familiale, ne pas avoir créé d’acompte de prélèvement à la source en 2019. Enfin, il ne faut pas faire partie de catégories de contribuables qui bénéficient d’un régime fiscal spécifique (apprentis, journalistes, assistants maternels…).

Une campagne décalée en raison de la crise sanitaire

Cette campagne de déclaration avait été reportée par le ministre de l’Action et des Comptes publics en raison de la crise sanitaire. Elle avait débuté le 20 avril au lieu du 9 avril; mais surtout, elle a été prolongée.

Avec ce nouveau calendrier, Bercy espérait que la campagne de déclaration se déroulerait dans des «conditions de pleine sécurité sanitaire». Chaque année, 4,5 millions de contribuables se rendent en effet aux guichets des services des finances publiques. Le gouvernement n’a pour autant pas pu repousser indéfiniment cette campagne, puisqu’il faut «assurer la continuité du fonctionnement de l’État» en fournissant aux contribuables les avis d’imposition «en temps et en heure», durant l’été.

À voir aussi – Le coronavirus va-t-il faire augmenter nos impôts ?

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.