Ces nouveaux services pour la retraite qui vous faciliteront la vie en 2022

Ces nouveaux services pour la retraite qui vous faciliteront la vie en 2022

Ces nouveaux services pour la retraite qui vous faciliteront la vie en 2022

Ces nouveaux services pour la retraite qui vous faciliteront la vie en 2022

Bientôt du changement en matière de services pour votre retraite. La première nouveauté était déjà connue et concerne vos contrats d’épargne retraite. Une proposition de loi, adoptée en février dernier, permet aux bénéficiaires de contrats de ne pas les perdre de vue. Il est en effet possible qu’ils en soient bénéficiaires sans le savoir. Pour limiter ces situations, le Groupement d’intérêt public (GIP) Union retraite, qui regroupe toutes les informations concernant l’ensemble des régimes de retraite, vous proposera dès l’année prochaine d’accéder à la liste de vos contrats. La proposition de loi oblige en effet les gestionnaires de produits d’épargne retraite à communiquer chaque année au GIP les informations nécessaires à l’identification des bénéficiaires.

Ainsi, à partir de juillet 2022, en vous rendant sur votre compte retraite (accessible sur le site https://www.info-retraite.fr), vous saurez quels sont vos contrats d’épargne retraite. Vous pourrez alors trouver les coordonnées du gestionnaire de votre contrat, ce qui vous permettra de le contacter en cas de questions. “Il est possible, dans un premier temps, que tous vos contrats ne soient pas présentés, prévient le GIP Union retraite. Les bases de données des organismes gestionnaires devront parfois être enrichies pour nous transmettre les informations nécessaires à la bonne identification des épargnants”, détaille le groupement. Si vous n’aurez donc pas la garantie que tous vos contrats seront bien énumérés, c’est déjà un premier pas pour prendre connaissance de produits d’épargne retraite que vous aviez peut-être oubliés. La possibilité de retrouver vos contrats d’épargne retraite devrait aussi être ouverte prochainement sur l’application mobile “Mon compte retraite”.

Autre nouveauté prévue d’ici l’été prochain : la possibilité de déclarer vos enfants pour connaître la majoration que vous pouvez obtenir pour votre future retraite. Si vous êtes un salarié du secteur privé par exemple, vous pouvez obtenir jusqu’à 8 trimestres de cotisation “gratuitement”. Pour obtenir une estimation de votre retraite, vous pouviez jusqu’à présent donner cette information uniquement lorsque vous utilisiez le simulateur retraite, et sans que cette information ne soit conservée, ni transmise à vos régimes. Dès cet été, sur votre compte retraite, quel que soit votre âge, par exemple dès la naissance d’un enfant, vous pourrez saisir cette information. Vous devrez alors fournir des justificatifs comme un livret de famille ou un certificat de naissance. La liste des documents à communiquer en fonction de votre situation vous sera donnée sur le site.

Ensuite, vous pourrez compléter votre situation au fur et à mesure. Ces éléments seront ainsi directement pris en compte lorsque vous ferez des simulations pour connaître votre âge de départ à taux plein ou encore votre niveau de pension. Vous n’aurez donc plus à saisir ces informations au moment de votre départ à la retraite. Par ailleurs, sur l’application mobile Mon compte retraite, vous pourrez découvrir une estimation simplifiée de votre retraite d’ici la fin de l’année ou en début d’année prochaine. Il vous sera alors possible de connaître en un clic votre niveau de pension en fonction de plusieurs âges de départ prédéfinis.

Enfin, petite évolution qui pourra avoir de grandes conséquences, vous pourrez, là aussi dans le courant de l’année 2022, scanner vos documents directement via l’application mobile Mon compte retraite. Aujourd’hui, alors que les demandes de retraite sont de plus en plus dématérialisées, une étape reste encore fastidieuse : celle de l’envoi des pièces justificatives. Vous devez en effet les scanner, les photographier ou utiliser des applications commerciales vous permettant de les numériser. Pour simplifier cette démarche, le GIP travaille actuellement à développer son propre outil.