Cette infirmière retraitée aide contre le Covid, on lui demande de rembourser son salaire

Cette infirmière retraitée aide contre le Covid, on lui demande de rembourser son salaire

Cette infirmière retraitée aide contre le Covid, on lui demande de rembourser son salaire

Cette infirmière retraitée aide contre le Covid, on lui demande de rembourser son salaire

Infirmière à la retraite, Evelyne a choisi de renfiler sa blouse pour aller donner un coup de main à ses ex-collègues, submergés par les différentes vagues de Covid-19. Un retour en Ehpad, pour lequel elle a perçu un salaire… trop important d’après la caisse de retraite, rapporte RMC. La retraitée a donc été invitée à en restituer une partie, car selon l’organisme, elle aurait dépassé le plafond autorisé dans les cas de cumul emploi-retraite.

Evelyne est donc dans l’impasse. Seul un décret gouvernemental supprimant ce plafond pourrait lui éviter de rembourser une partie de son salaire. Une situation ubuesque pour celle qui a voulu rendre service à la société en reprenant son ancienne activité. « Ce que j’ai gagné du 22 novembre jusqu’au 17 décembre, en brut, je devrai le rembourser à ma caisse de retraite l’année prochaine. Je vais donner entre 2.500 et 2.800 euros si le décret n’est pas pris. Je me dis qu’en cette période où il y a des besoins de personnel, je trouve dommage qu’on ne nous remercie pas d’être au travail », regrette la retraitée au micro de RMC.

>> A lire aussi – Cumul emploi retraite plafonné : attention aux règles à respecter

Contactés par la radio, les ministères concernés ont assuré qu’Evelyne n’aurait pas un centime à rembourser à sa caisse de retraite. La raison ? La suppression du plafond il y a quelques jours dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale. Mais ce dispositif, qui permet aux retraités de cumuler emploi et retraite, pourrait ne pas être prolongé. Des arbitrages seraient encore en cours. « Dans la situation actuelle, je vois mal le gouvernement ne pas reprendre ce dispositif pour faire face. Quand on sait qu’on va peut-être avoir 200.000 contaminés prochainement, il faut des bras. Pour la vaccination, pour prêter main forte… On a un gros stock de retraités dans le milieu médical. Donc c’est un point important », insiste Yves Decalf, président du Syndicat national des médecins. Selon lui, jusqu’à 15.000 médecins et infirmières à la retraite pourraient être mobilisables.

>> A lire aussi – Le cumul emploi retraite : une solution pour les indépendants pour traverser la crise sanitaire

Source Capital.fr

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.