le dispositif «carrières longues», coûteux et à revoir

le dispositif «carrières longues», coûteux et à revoir

le dispositif «carrières longues», coûteux et à revoir

Il a permis à 250.000 assurés de partir en retraite avant l’âge légal en 2017, pour un coût de 6 milliards d’euros.

Mis en place en 2003, à un moment où la pénibilité n’était pas prise en compte, le dispositif «carrières longues» semble désormais moins justifié. (Photo d’illustration)
Mis en place en 2003, à un moment où la pénibilité n’était pas prise en compte, le dispositif «carrières longues» semble désormais moins justifié. (Photo d’illustration) 84418505/Monkey Business – stock.adobe.com

C’est une «perle de la couronne de la CFDT»! Institué par la réforme des retraites de 2003 à la demande de François Chérèque, élargi durant le quinquennat Hollande sous la pression de Laurent Berger, le dispositif «carrière longue» permet aux assurés ayant commencé à travailler tôt (avant l’âge de 20 ans) et ayant tous leurs trimestres de partir en retraite dès 60 ans avec une pension complète.

La réforme Philippe des retraites maintient ce dispositif: l’âge d’équilibre du futur régime universel s’appliquera bien à ses bénéficiaires mais sera abaissé de deux ans. Dit autrement, un assuré qui a commencé à travailler tôt et aura à 62 ans l’intégralité de ses annuités de cotisation pourra partir en retraite sans décote pour un âge d’équilibre du système fixé à 64 ans.

Le patronat voudrait le lier à la pénibilité

Reste que le patronat aimerait réduire la voilure de ce dispositif très coûteux, en le liant désormais avec la pénibilité. «On nous rebat les oreilles avec l’emploi des seniors et en même temps on multiplie les dispositifs pour

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.