le «non» ferme et unanime du patronat et des syndicats

le «non» ferme et unanime du patronat et des syndicats

le «non» ferme et unanime du patronat et des syndicats

Le patronat ne veut pas rouvrir ce dossier anxiogène.

Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

«On tient à la mise en place du système universel avec les mêmes règles pour tous mais cela nécessite des échanges avec les partenaires sociaux pour voir comment et quand reprendre ce sujet», assure au Figaro Guillaume Gouffier-Cha, député LREM et rapporteur du projet de loi retraites à l’Assemblée. Reste que les intéressés n’ont pas envie, pour des raisons différentes, de remettre l’ouvrage sur le métier. Bien sûr, les syndicats qui étaient opposés à la réforme le sont restés. «Le meilleur avenir de la réforme des retraites, c’est le placard», a résumé François Hommeril (CFE-CGC) le 11 juin devant l’association des journalistes de l’information sociale (Ajis). «Il serait malvenu de remettre la réforme des retraites sur la table alors qu’on a tant d’autres chats à fouetter», abonde Yves Veyrier (FO), pointant le taux de chômage record en fin d’année. La CGT n’en démord pas non plus: ce projet reste indéfendable.

Plus surprenant, même la CFDT, qui réclame depuis 2003 une telle réforme, sort

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.