Retraite : comment est comptabilisée la dernière année de travail ?

Retraite : comment est comptabilisée la dernière année de travail ?

Retraite : comment est comptabilisée la dernière année de travail ?

Retraite : comment est comptabilisée la dernière année de travail ?

Si vous partez en retraite avant 67 ans, vous ne pouvez en principe prétendre à une retraite “entière” que si vous réunissez le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite à taux plein : 167 trimestres si vous êtes né en 1958, 1959 ou 1960, 168 trimestres si vous êtes né en 1961, 1962 ou 1963 … En vitesse de croisière comme l’année du départ en retraite, le décompte des trimestres ne se fait pas de date à date à partir des trimestres effectivement travaillés mais sur la base des cotisations prélevées sur vos salaires ou versées à votre caisse de retraite.

La règle est la suivante : il suffit d’avoir cotisé sur la base d’un salaire au moins égal à 1.537,50 euros en 2021 pour valider un trimestre, de 3.075 euros pour en valider deux, de 4.612,50 euros pour en valider 3 et de 6.150 euros pour en valider 4 (le “maximum” possible). Pour une personne rémunérée au-delà du plafond de la sécurité sociale (3.428 euros par mois en 2021), un peu moins de deux mois de travail suffisent pour valider 4 trimestres !

>> Notre service – Testez notre comparateur d’Assurances vie

Sauf que la dernière année, il n’est pas possible de valider plus de trimestres que de trimestres civils entiers écoulés. Autrement dit, même si la “dernière année” vous avez suffisamment cotisé pour valider un trimestre, vous n’obtiendrez effectivement un trimestre de plus que si vous demandez à percevoir votre retraite à partir du 1er avril. Pour obtenir deux, trois ou quatre trimestres supplémentaires, vous devrez patienter jusqu’au 1er juillet, 1er octobre ou 1er janvier de l’année suivante.

Autre spécificité de la dernière année : pour faire la moyenne de “vos 25 meilleures années”, on ne tient pas compte des salaires ou des revenus perçus l’année du point de départ du versement de votre retraite lorsque vous partez en retraite en cours d’année. Conséquence : si vous comptiez sur votre dernière année d’activité pour “booster” votre salaire ou revenu annuel moyen, vous aurez intérêt à demander le versement de vos pensions de retraite à compter du 1er janvier de l’année suivante. Cela vous permettra de gommer la moins bonne de vos “25 meilleures années” pour la remplacer par les salaires ou revenus perçus au cours de votre dernière année d’activité.

>> Notre guide complet du futur retraité. Comment préparer votre retraite dès le début de votre carrière ? A quel moment faut-il partir ? Quelles sont les démarches à effectuer ?

Source Capital.fr

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.