Faites des versements réguliers pour mieux profiter des marchés actions

Faites des versements réguliers pour mieux profiter des marchés actions

L’investissement régulier sur une assurance-vie ou un PEA est un bon moyen de limiter les risques liés à la volatilité des marchés financiers.

Sur le long terme, les actions figurent parmi les classes d’actifs les plus performantes. Pourtant certains épargnants ayant investi sur les marchés financiers ont subi des contreperformances notables. La raison ? Ils se sont positionnés au mauvais moment.

L’importance du « market timing »

Ce que les professionnels appellent le « market timing », c’est-à-dire le moment opportun pour investir sur les marchés et en sortir, est l’élément clé pour réussir son placement.

Or, certains peuvent être tentés d’investir sur les marchés actions après une hausse prolongée des principaux indices. A contrario, lorsque les marchés baissent, ils préfèrent céder leurs titres. Une stratégie à contre sens qui est la cause de nombreux désagréments.

Prenons l’exemple de deux particuliers se positionnant sur un tracker répliquant la performance du CAC 40 à un an d’intervalle et cédant, tous les deux, leurs titres le 25 janvier 2018. A cette date l’indice des principales valeurs françaises a clôturé à 5 481 points.

  • Le premier se positionne le 2 janvier 2008 : le CAC 40 est à 5 491 points. Il réalise donc une performance de -0.20 %.
  • Le second se positionne le 2 janvier 2009 : le CAC 40 est à 3 198 points. Il réalise alors une performance de + 71.38 %.

En investissant à un an d’intervalle, ces deux épargnants enregistrent un écart de performance très important, de plus de 70 %. Pour lisser les marchés baissiers et tirer parti des phases de hausse, il est donc conseiller de réaliser des versements réguliers.

Faire des versements réguliers permet de lisser les risques

Anticiper les mouvements de marchés est, bien sûr, très difficile. Les bonnes performances des principaux indices boursiers en 2017 incitent de nombreux épargnants à revenir sur les marchés financiers. Mais en investissant tout leur capital d’un coup sur des placements en actions ils prennent le risque de se positionner au plus mauvais moment, et de subir de plein fouet une éventuelle baisse des marchés. Pour ne pas avoir à se poser la question du moment opportun pour investir, il est conseillé de réaliser des versements programmés.

Concrètement :

  • Quand la bourse monte : la valeur des titres détenus progresse mais les investisseurs en achètent moins ;
  • Quand les marchés baissent : les titres détenus perdent de la valeur mais, en parallèle, les investisseurs achètent de nouveaux titres à un prix unitaire plus faible.

Les épargnants s’évitent ainsi le risque d’investir au mauvais moment ou à contretemps.

Comment réaliser des versements réguliers ?

Deux solutions s’offrent aux épargnants pour entrer régulièrement sur les marchés :

  • Soit ils effectuent des versements programmés (à la fréquence et au montant souhaité) ;
  • Soit ils procèdent à des arbitrages réguliers sur leur assurance-vie ou leur contrat de capitalisation à partir d’un investissement initial sur un fonds en euros (option « arbitrages programmés »).



Si vous avez aimé cet article, partagez le !
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.