les livrets bancaires rémunérés 0,26% en moyenne

les livrets bancaires rémunérés 0,26% en moyenne

les livrets bancaires rémunérés 0,26% en moyenne

La rémunération moyenne des livrets « classiques », hors épargne réglementée, stagne à 0,26% selon la Banque de France. Pourtant, ces livrets continuent d’engranger d’importantes collectes mensuelles.

Les dépôts bancaires des ménages ont rapporté en moyenne 0,90%, en juillet, selon le baromètre de la Banque de France, une rémunération en légère baisse par rapport au mois de juin (0,91%). Parmi les produits d’épargne dont la rémunération moyenne s’érode figurent les comptes à terme dont l’échéance est supérieure à 2 ans. Ils voient leur rendement moyen passer de 1,71% en juin à 1,69% en juillet.

Même sanction pour les livrets bancaires « classiques » (hors livrets réglementés de type Livret A ou LDDS), soumis à l’impôt sur le revenu : ils rapportent 0,26% sur le mois de juillet, contre 0,27% en juin. Cette moyenne est pondérée en fonction des encours, ce qui explique qu’elle est même supérieure au taux des livrets de certaines grandes banques.

Collecte : le PEL au point mort

Malgré la faiblesse des rendements, ces livrets bancaires « classiques » drainent toujours d’importantes sommes d’argent. La Banque de France enregistre une collecte mensuelle de 2,3 milliards d’euros en juillet pour ces livrets ! Depuis le début 2018, ils affichent chaque mois une collecte nette (montants placés – montants retirés) positive, avec même un pic à 3 milliards d’euros en mars.

A contrario, la collecte nette du Plan épargne logement est au point mort. Après avoir enregistré une décollecte en juin, une première depuis 2012, le PEL affiche une collecte quasi nulle en juillet : + 2 millions d’euros, un score extrêmement loin de ses standards des années 2015-2016. Malgré la baisse de son taux contractuel, à 1%, les encours PEL rapportent en moyenne 2,69% en juillet, grâce aux plans ouverts voici de nombreuses années, qui profitent eux toujours de taux élévés.

Source :  cbanque

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.