À New York, les acheteurs Français reviennent en quête de bonnes affaires

À New York, les acheteurs Français reviennent en quête de bonnes affaires

À New York, les acheteurs Français reviennent en quête de bonnes affaires

DÉCRYPTAGE – Le marché immobilier, éprouvé par la pandémie, a flanché l’année dernière, mais les ventes repartent fort, et les prix ont retrouvé leur niveau de 2019.

New York is back. Dans les rues de Big Apple, on est loin de l’effervescence, mais le bruit des sirènes est revenu, et la vie reprend doucement son cours. Avec la réouverture des frontières en novembre, les acheteurs étrangers, et beaucoup de Français, font aussi leur grand retour. «On a une vingtaine de projets d’achat en ce moment, tout arrive en même temps», s’enthousiasme Yann Rousseau, à la tête de l’agence Barnes New York. L’année dernière, les prix ont largement vacillé, faute de demande (de – 20 à – 30 % dans le neuf, de – 10 à – 15 % dans l’ancien selon Barnes).

«Certains clients ont fait de très bonnes affaires, notamment dans le neuf, où les promoteurs devaient vendre à tout prix dans un marché à l’arrêt», se rappelle l’agent immobilier. Mais cette fenêtre s’est peu à peu refermée. Depuis ce début d’année, le marché est reparti tambour battant: près de 4500 ventes ont été signées à Manhattan au troisième trimestre 2021, selon le baromètre immobilier Douglas Elliman. Un record

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 54% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.