Ce qui se cache derrière la finance virtuelle

Ce qui se cache derrière la finance virtuelle

Ce qui se cache derrière la finance virtuelle

NOS CONSEILS – Il existe près de 14.000 cryptoactifs, avec des parcours très contrastés. Pour éviter les pièges d’un placement hautement volatil, découvrez les rouages de cet écosystème atypique.

Réservées jusqu’à présent à des initiés, les cryptomonnaies débarquent peu à peu dans notre quotidien. À l’image du bitcoin qui a été déclaré, en septembre dernier, monnaie officielle du Salvador. Quelques mois auparavant, le 14 avril 2021, Coinbase, l’une des plus grosses plates-formes d’échange de cryptomonnaies, faisait une entrée fracassante à la Bourse de New York. Tout un symbole! Mais si ces actifs numériques sont de plus en plus médiatisés, la façon dont ils circulent de main en main au sein de systèmes informatiques dédiés – les fameuses blockchains – demeure obscure pour le commun des mortels.

Les mantras des développeurs informatiques, créateurs de réseaux blockchains tels que Bitcoin, Ethereum, Solana ou Polkadot? Créer des réseaux décentralisés, partagés et infalsifiables. Réseaux auprès desquels les épargnants vont pouvoir échanger leurs cryptomonnaies.

Des systèmes décentralisés, sans intermédiaire

«La blockchain, ce sont quelques pages de codes informatiques qui forment la colonne vertébrale du système et précisent le…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.