Ces 1,5 million de salariés supplémentaires qui vont toucher de l’épargne salariale

Ces 1,5 million de salariés supplémentaires qui vont toucher de l’épargne salariale

«C’est une bonne chose que l’État pousse à la roue de sociétés qui sont profitables, mais qui n’étaient pas obligées de mettre en place de tels outils», rappelle Marie-Noëlle Auclair, directrice Le Cube
STOCK ADOBE

La loi oblige désormais les sociétés de 11 à 49 salariés à mettre en place des dispositifs de partage de la valeur. Si aucun montant minimum n’est fixé, les employeurs pourraient s’emparer de ces outils pour attirer et conserver les meilleurs talents.

Cet article est issu du «Figaro Magazine»

C’est une bonne nouvelle pour les salariés de PME, qui ont longtemps été mal lotis en termes d’épargne salariale, alors même que leurs confrères de grandes sociétés sont habitués à toucher le jackpot chaque année. En effet, à compter de 2025, les structures de 11 à 49 salariés qui sont profitables auront l’obligation d’instaurer un dispositif de partage de la valeur – prime, participationaux bénéfices, intéressement selon la performance du groupe… – et ce, à titre expérimentalpour cinq ans. Jusqu’à présent, seules les entreprises de plus de 50 salariés avaient l’obligation d’avoir un dispositif de participation (lié aux bénéfices), et beaucoup ont mis en place un système d’intéressement (lié à des critères de performance).

Concrètement, près de 1,5 million de Français (embauchés dans 172.000 entreprises) profiteraient de ce changement, selon les chiffres du gouvernement. Ces derniers viendraient grossir les rangs des 11 millions de Français déjà…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Vente Flash

4,49€/mois pendant 12 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.