Ces usages méconnus de l’assurance-vie

Ces usages méconnus de l’assurance-vie

Ces usages méconnus de l’assurance-vie

NOS CONSEILS – Ce n’est pas une simple enveloppe à la fiscalité avantageuse. C’est aussi un instrument à usages multiples.

Pour beaucoup d’épargnants, l’assurance-vie est un placement comme les autres, la diversité financière et les avantages fiscaux en plus. C’est pourtant loin d’être le cas: ce produit recèle de nombreuses spécificités que vous aurez bien du mal à trouver ailleurs.

1. Pour obtenir une avance à la place d’un crédit

Savez-vous, par exemple, qu’elle vous permet d’obtenir une avance en cas de besoin d’argent? Grâce à ce mécanisme, vous pouvez retirer momentanément une partie du capital accumulé que vous rembourserez plus tard. Le tout, sans avoir à payer d’impôt sur les sommes retirées (il ne s’agit pas d’un rachat) et sans devoir affronter des frais sur versement au moment où vous la rembourserez. «C’est une alternative souvent attractive aux crédits à la consommation», juge Édouard Michot, fondateur du courtier Assurancevie.com.

Elle n’est cependant pas totalement gratuite: comptez environ 1,5 % par an du montant avancé. En cas de non-remboursement dans les trois ans suivants, éventuellement renouvelables selon les assureurs, la facture peut

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.