De nouvelles règles du jeu pour l’investissement dans les entreprises

De nouvelles règles du jeu pour l’investissement dans les entreprises

De nouvelles règles du jeu pour l’investissement dans les entreprises

Les contribuables qui investissent dans les PME vont bénéficier de conditions favorables: la réduction d’impôt IR-PME, passée à 25% en 2020, est prolongée.

Bonne nouvelle pour les contribuables qui veulent défiscaliser en plaçant leur argent dans l’économie réelle. Ils vont profiter des largesses du fisc un peu plus longtemps. La réduction d’impôt IR-PME (ou Madelin), passée à 25% en 2020 (contre 18% auparavant), est prolongée. Ce coup de pouce s’adresse aux particuliers qui entrent au capital de petites et moyennes entreprises, en direct ou via un fonds (FIP ou FCPI), moyennant quelques milliers d’euros et un avantage fiscal clés en main. En 2019, près de 35.000 contribuables en ont bénéficié.

Ce taux bonifié ne s’appliquera toutefois pas tout de suite. Bruxelles doit encore donner son accord. «C’est souvent le cas pour les avantages fiscaux liés au financement des entreprises», rappelle Jérôme Rusak, fondateur de L & A Finance. Toutefois, ce délai supplémentaire ne devrait pas trop bousculer les habitudes des familiers de ces placements. La souscription se fait le plus souvent dans les derniers mois de l’année, lorsque les contribuables savent

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 53% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.