Investir autrement avec les fonds solidaires

Investir autrement avec les fonds solidaires

Investir autrement avec les fonds solidaires

NOS CONSEILS – Ces fonds investissent une partie de leur capital dans des entreprises reconnues d’utilité sociale. Voici où les dénicher.

La finance solidaire a le vent en poupe. D’après le dernier baromètre publié par Finansol/La Croix, ses encours dépassent désormais le seuil des 20 milliards d’euros, en progression de 33% sur un an, portés notamment par la forte augmentation des montants investis dans les fonds solidaires. Ces fonds fonctionnent dans une logique 90/10. Concrètement, cela signifie qu’entre 5 et 10% de leur portefeuille sont investis dans des titres et des parts sociales d’entreprises non cotées à forte utilité sociale ou environnementale, comme les organisations de l’économie sociale et solidaire (ESS) ou encore des sociétés agréées entreprises solidaires d’utilité sociale (ESUS) par l’État. Le solde est généralement placé sur le marché des actions et/ou des obligations, en utilisant le plus souvent une approche d’investissement socialement responsable (ISR). Il existe donc des fonds solidaires avec des profils de risque différents, allant du très risqué – lorsque leur portefeuille est presque entièrement…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.