La complémentaire santé solidaire devient plus accessible

La complémentaire santé solidaire devient plus accessible

La complémentaire santé solidaire devient plus accessible

La complémentaire santé solidaire devient plus accessible

C’est une bonne nouvelle qui attend les ménages les plus modestes. A compter du 1er avril, le plafond de ressources pour pouvoir bénéficier de la complémentaire santé solidaire (CSS) a été relevé. Le seuil de référence, celui concernant une personne seule, passe ainsi de 9.041 euros à 9.203 euros par an, comme l’a précisé l’arrêté ministériel paru le 27 mars au Journal officiel. L’augmentation s’élève donc à 1,8%, soit la même proportion que la revalorisation de la plupart des aides distribuées par la Caisse d’allocations familiales cette année.

Elle est suffisante pour intégrer de nouveaux bénéficiaires dans ce dispositif issu de la fusion de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et de l’aide à la complémentaire santé (ACS). Budgété à 2,3 milliards d’euros par la Cour des comptes, le dispositif permet aux ménages couverts par la complémentaire santé solidaire d’être dispensés de dépassement mais aussi d’avance d’honoraires chez les médecins, dentistes et autres auxiliaires de santé comme les infirmiers ou les kinésithérapeutes. La CSS prend également en charge le forfait journalier et exonère l’assuré de la participation forfaitaire d’un euro, prélevée au nom de la franchise médicale.

Dépasser les plafonds de ressources en vigueur ne prive pas pour autant le ménage de la CSS. Cette dernière est tout simplement soumise à “contribution”, c’est-à-dire avec une cotisation mensuelle oscillant entre 8 et 30 euros par mois actuellement.

Le gouvernement entendait, lors de la mise en place de la réforme en 2019, atteindre la barre des 10 millions de bénéficiaires de la CSS. L’exécutif a d’ailleurs fait adopter un amendement à la loi de financement de la Sécurité sociale pour faciliter l’attribution de la complémentaire santé solidaire aux bénéficiaires de minima sociaux. Depuis cette année, les ménages touchant le revenu de solidarité active (RSA) bénéficient automatiquement de la CSS sans aucune démarche préalable de leur part (sauf refus explicite).

Source Capital.fr

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.