Le Dax trébuche pour sa première séance à 40 valeurs

Le Dax trébuche pour sa première séance à 40 valeurs

Le Dax trébuche pour sa première séance à 40 valeurs

Miné par la dégringolade du chinois Evergrande, l’indice phare de la Bourse de Francfort est dans le rouge ce lundi à l’occasion de son passage de 30 à 40 valeurs.

Le Dax de la Bourse de Francfort a joué de malchance pour son passage de 30 à 40 valeurs. L’indice a ouvert dans le rouge lundi, perdant 2,33% . Le «Dax 40» évoluait à un peu moins de 15.200 points, au plus bas depuis juillet, miné comme les autres indices européens par la déconfiture du géant chinois Evergrande, au bord de la faillite. À Paris, le CAC 40 cède un peu plus de 2% et l’Eurostoxx 50 abandonne 2,25%.

La plupart des dix nouvelles valeurs, auparavant cotées sur le Mdax des valeurs moyennes, à l’image de l’avionneur Airbus (-3,5%) ou du constructeur automobile Porsche (-4,90%) sont en baisse. Dans la chimie, le leader mondial de la distribution de produits chimiques Brenntag (-2,21%) est aussi dans le rouge tandis que le producteur de parfums et d’arômes Symrise (-0,30%) limite la casse. L’équipementier sportif Puma (-1,42%) est en revanche à la peine, le site de vente en ligne de vêtements et chaussures Zalando perd plus de 3,5% et le livreur de repas Hellofresh recule de 1,6%.

La santé résiste

La santé mise à l’honneur dans le Dax 40 fait en revanche preuve de résistance: le laboratoire de biotech Qiagen avance de 1,14%. Le technicien médical Siemens Healthineers (-0,034%) est pratiquement à l’équilibre tout comme le laboratoire Sartorius (-0,44%).

L’élargissement du Dax à quarante valeurs, comme le CAC40 français et le FTSE Mib à Milan, lui donne plus de diversité et l’aligne sur les standards internationaux.

Faire oublier le scandale Wirecard

Cette réforme du Dax vise à redorer l’image de l’indice sérieusement écornée par la faillite retentissante de Wirecard en juin 2020. Cette start-up de la finance était entrée triomphalement au Dax à peine deux ans auparavant. De nouvelles règles de gouvernance sont en vigueur pour le Dax avec le passage de 30 à 40 valeurs. Désormais, les candidats au Dax doivent présenter au moins deux ans de bilan opérationnel positif (Ebitda) et un niveau minimal de liquidité.

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.