Le gendarme de la Bourse met en garde contre les fausses actions

Le gendarme de la Bourse met en garde contre les fausses actions

Le gendarme de la Bourse met en garde contre les fausses actions

L’imagination des escrocs est sans limite. Après les arnaques aux investissements dans les diamants, le vin, les cheptels de vaches ou les cryptoactifs, place aux fausses actions.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a mis en garde lundi les ménages contre des propositions frauduleuses d’investissement dans les titres de grandes entreprises françaises et étrangères à un prix inférieur à leur cours officiel. Concrètement, de faux conseillers disant représenter des établissements financiers européens dont ils usurpent l’identité contactent des particuliers ayant laissé leurs coordonnées sur des formulaires de contact sur internet.

Ils leur proposent alors d’investir dans des actions d’entreprises cotées, bien connues du grand public, comme les Gafa (Google, Amazon, Facebook, Apple). Les offres peuvent se présenter sous forme de livrets, comme le «livret Gafa avec capital garanti et une indexation à la performance des actions Google, Amazon, Facebook, Apple» ou un «livret Tesla, Apple, Facebook». Malheureusement, peu de temps après avoir effectué des virements, les victimes ne parviennent plus à joindre les faux conseillers ni à récupérer leurs fonds. Depuis le printemps 2021, le gendarme de la Bourse a reçu plus d’une centaine de réclamations concernant ce type de propositions d’investissements. Le préjudice moyen s’élève à 55 000 euros pour les épargnants lésés.

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.