L’épargne immobilière, un placement qui séduit de plus en plus

L’épargne immobilière, un placement qui séduit de plus en plus

L’épargne immobilière, un placement qui séduit de plus en plus

ANALYSE – Après le creux de 2020, les épargnants reviennent vers ces produits aux rendements solides.

L’inflation, qui menace les rendements des épargnants, les pousse aussi à changer leur fusil d’épaule. L’épargne amassée ces derniers mois quitte doucement les livrets A ou les comptes courants pour aller vers des placements plus risqués, mais aussi plus rémunérateurs. Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) investis dans les bureaux, les commerces ou les entrepôts profitent de ce changement. La collecte, qui avait connu un trou d’air en 2020 (-30 %) pourrait atteindre à nouveau des records.

Ainsi, la Française REM, un des poids lourds dans le monde des SCPI, annonce ce mardi une moisson de souscriptions jamais vue à 1,9 milliard d’euros en 2021, dépassant le «niveau de collecte record enregistré en 2019». Cette performance ne devrait pas être isolée. «Pour l’ensemble des SCPI, on sera assez proche de la collecte record de 2019», confirme Jean-Marc Coly, le président de l’Association française des sociétés de placements immobiliers (Aspim).

Il y a deux ans, le secteur avait connu…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.