Les fonds verts changent-ils vraiment le monde?

Les fonds verts changent-ils vraiment le monde?

Les fonds verts changent-ils vraiment le monde?

DÉCRYPTAGE – La finance se mobilise contre le réchauffement climatique. L’impact des portefeuilles «verts» reste pourtant encore difficile à mesurer.

Les initiatives en faveur d’une finance plus verte se sont multipliées ces dernières années. À l’occasion de la COP26 qui s’est tenue au mois de novembre dernier en Écosse, plus de 450 établissements financiers de 45 pays différents ont signé le Glasgow Financial Alliance for Net Zero. L’objectif visé est clair: atteindre une neutralité carbone d’ici à 2050, ce fameux point d’équilibre entre les émissions de CO2 et la capacité de la planète à les absorber. Concrètement, ces établissements s’engagent à rendre compte des émissions de carbone liées aux projets dans lesquels ils investissent. Mais le chemin semble encore bien long. À en croire une étude récente réalisée par l’ONG InfluenceMap, 71 % des fonds ESG et 55 % des fonds climat ne sont pas alignés sur l’accord de Paris signé à l’occasion de la COP21 en 2015, destiné à limiter le réchauffement climatique. «Les épargnants sensibles aux problématiques environnementales sont en mesure d’apporter leur pierre à l’édifice, mais les produits…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.