Les rendements des SCPI au 1er trimestre 2022, secteur par secteur

Les rendements des SCPI au 1er trimestre 2022, secteur par secteur

Les rendements des SCPI au 1er trimestre 2022, secteur par secteur

Les rendements des SCPI au 1er trimestre 2022, secteur par secteur

La pierre papier continue de rapporter en 2022. Mais les associés de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) les plus exigeants pourraient toutefois être déçus au vu de la performance servie au premier trimestre 2022. Selon la plateforme France SCPI, le taux de distribution – nouvel indicateur qui remplace le TDVM (taux de distribution sur valeur de marché) depuis le 1er janvier – s’affiche en moyenne à 4,25%* sur la période. Comparé au rendement offert en 2021, de 4,49% (toujours en moyenne), le recul saute aux yeux.

Mais aucune raison de céder à la panique, pour France SCPI, qui rappelle à juste titre que les sociétés de gestion ont pour habitude de faire preuve d’une grande prudence au moment de verser les premiers dividendes de l’année. Une précaution encouragée cette année par plusieurs facteurs, selon la plateforme, qui cite “les apprentissages des années précédentes et leurs imprévus, le récent conflit en Ukraine générateur de craintes sur les marchés, l’anticipation d’une élection présidentielle qui aurait pu être défavorable à la prospérité économique française”. Le contexte économique actuel n’incitant guère à l’optimisme, le cofondateur de France SCPI, Paul Bourdois, estime “très probable que cette stratégie du dividende minimum perdure jusqu’à la fin du troisième trimestre pour effectuer un rééquilibrage positif en fin d’année”.

>> Notre service – Pour vous aider à choisir les meilleures SCPI, bénéficiez de conseils d’experts gratuits grâce à notre partenaire

La logistique toujours en tête

Si la majorité des associés de SCPI vont donc devoir s’armer de patience avant de voir leurs dividendes prendre de la hauteur, ce n’est pas le cas des épargnants investis dans les SCPI spécialisées dans la logistique (entrepôts, hangars…). Portés par l’essor du e-commerce, ces véhicules d’investissement survolent en effet le marché, avec un taux de distribution moyen de 5,38%. Mais là encore, la prudence est de mise chez les gérants puisque cette performance culminait à 5,67% en 2021, selon les données de l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF). Toujours dans le haut du classement, les SCPI diversifiées dans plusieurs types d’actifs dégagent également un rendement supérieur à la moyenne, à 5%.

Les SCPI de bureaux, malgré les craintes entourant l’impact du télétravail sur cette typologie d’actifs, se montrent également à la hauteur des attentes. Ce secteur a délivré un rendement moyen de 4,27%. Soit légèrement plus que les SCPI de santé et d’éducation (4,26%), mais moins que les SCPI de commerces, qui ont versé des dividendes moyens de 4,58%. Enfin, les SCPI d’hôtellerie, premières victimes de la crise du Covid-19, reprennent du poil de la bête, avec un taux de distribution supérieur à 4%. “La fin des restrictions sanitaires et l’approche de la saison estivale laissent présager une performance plus correcte en 2022”, explique France SCPI.

*Rendement net de frais de gestion, mais avant fiscalité

Source Capital.fr

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.