Pourquoi acheter des parts de forêt peut s’avérer gagnant

Pourquoi acheter des parts de forêt peut s’avérer gagnant

Pourquoi acheter des parts de forêt peut s’avérer gagnant

DÉCRYPTAGE – De nouveaux produits se lancent, surfant sur l’appétit des épargnants pour les placements verts et la promesse de gains fiscaux.

Les placements verts ont le vent en poupe. On le voit avec l’engouement des épargnants pour les produits financiers étiquetés responsables (ISR, ESG…) accessibles via l’assurance-vie ou l’épargne retraite. Mais d’autres produits financiers «green», plus méconnus, ont aussi leur carte à jouer, lorsque l’on souhaite diversifier un peu son patrimoine.

C’est le cas des parts de forêt, que l’on peut souscrire depuis 2019 auprès de groupements forestiers d’investissement (GFI). Concrètement, il s’agit de détenir des fractions de forêt, gérées et exploitées par un groupe forestier. «C’est un actif tangible, décorrélé des actifs financiers, et responsable, dans une filière qui crée de l’emploi, et qui permet de capter du CO2», souligne Jonathan Dhiver, à la tête du comparateur Meilleur-GF. com.

Ce marché est encore petit – 120 millions d’euros de collecte en 2020 – et dominé par le spécialiste France Valley. Mais l’offre en produits s’étoffe. La société de gestion Fiducial Gérance, connue pour ses

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.