Propriétaires, le site des impôts vous propose un nouvel espace dédié

Propriétaires, le site des impôts vous propose un nouvel espace dédié

Propriétaires, le site des impôts vous propose un nouvel espace dédié

Propriétaires, le site des impôts vous propose un nouvel espace dédié

La nouveauté avait été évoquée en novembre dernier lors d’un groupe de travail. Afin de moderniser en profondeur les modalités de gestion des impositions, le site impots.gouv.fr fait peau neuve. Ainsi, depuis quelques jours, le nouveau service « Gérer mes biens immobiliers » (GMBI) est disponible pour tous les propriétaires. S’il devrait évoluer dans les mois à venir, il permet déjà une simplification des démarches. Selon la Direction générale des Finances publiques (DGFiP), l’outil est autant efficace pour les propriétaires que pour les agents du fisc.

Selon BFMTV, il s’agit dans un premier temps d’offrir une vision d’ensemble du patrimoine foncier des propriétaires, que ce soit l’adresse, la surface, le nombre de pièces, la catégorie d’habitation de ou des lieux concernés. Un service de télédéclaration sera mis en place fin 2022, tandis que dès janvier 2023, alors que la taxe d’habitation sera supprimée et réservée aux résidences secondaires, le service GMBI permettra de connaître plus facilement l’usage des logements détenus.

>> A lire aussi – Copropriété : peut-on se faire rembourser les frais de procédures contre un propriétaire ?

Identité des locataires à préciser

C’est sur cette interface que les propriétaires devront déclarer s’il s’agit d’une résidence principale ou secondaire, détaille BFMTV. Mais également s’ils louent le bien. Et dans ce cas, il faudra préciser l’identité des locataires. Pour le fisc, il sera évidemment plus simple de comparer les informations fournies avec celles que les contribuables mettent en avant sur leurs déclarations.

Enfin, alors qu’une réforme doit réviser les valeurs locatives et cadastrales à l’horizon 2026, GMBI pourrait jouer un rôle prépondérant puisque dès 2023, tous les propriétaires devront notifier les loyers qu’ils demandent aux occupants de leurs biens. Toujours concernant les impôts, il est possible depuis le 4 août de corriger votre déclaration si vous avez commis une erreur lors de votre déclaration en ligne. Capital vous montre la voie à suivre.

>> A lire aussi – Plus d’un Français sur deux pense que les impôts vont augmenter

Source Capital.fr

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.