Du neuf pour le crédit d’impôt services à domicile

Du neuf pour le crédit d’impôt services à domicile

Du neuf pour le crédit d’impôt services à domicile

Parmi les nouveautés de 2022, la mise en place d’un crédit immédiat qui pourra, en principe dès juin, être défalqué de la facture des prestataires de services à la personne.

Il n’est pas toujours facile de distinguer ce qui ouvre ou non droit au crédit d’impôt lorsqu’on a recours à une aide ou à des services à domicile. Notamment lorsque des interventions se déroulent à l’extérieur.

Depuis cette année, les règles sont un peu plus claires: la loi énumère les services qui permettent de bénéficier de l’avantage fiscal à condition de venir en complément d’autres, réalisés au domicile. Ainsi, les heures au cours desquelles une nounou emmène les enfants à l’école ou à des activités périscolaires sont éligibles si elle les garde bien, par ailleurs, chez les parents. Il en est de même pour les services d’accompagnement, hors de leur domicile, des personnes âgées, handicapées ou temporairement dépendantes, à la suite par exemple d’un accident.

La question se pose aussi pour la livraison de repas, de courses ou de linge à domicile. Ces services sont exclus du crédit d’impôt s’ils sont isolés. Ce que déplore Mehdi Tibourtine, directeur adjoint de la Fédération des entreprises…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 63% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.