les baisses d’impôts promises par Emmanuel Macron confirmées

les baisses d’impôts promises par Emmanuel Macron confirmées

les baisses d’impôts promises par Emmanuel Macron confirmées

DÉCRYPTAGE – Le gouvernement a maintenu la suppression progressive de la taxe d’habitation pour les 20% des ménages les plus aisés et le taux de l’impôt sur les sociétés à 25% l’an prochain.

Pour le dernier budget 2022 du quinquennat Macron, le gouvernement joue la carte de la stabilité fiscale. Sans surprise, aucune nouvelle mesure de réduction des prélèvements obligatoires n’est prévue. L’exécutif confirme en revanche les dernières baisses d’impôts pour l’an prochain, comme promis par Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle de 2017 et les années suivantes. Et, plus largement, il n’hésite pas à mettre en avant le bilan du quinquennat sur ce terrain de la fiscalité, à quelques mois de l’élection présidentielle.

Lors de la présentation du texte mercredi, les locataires de Bercy, Bruno Le Maire (Économie) et Olivier Dussopt (Comptes publics) n’ont pas manqué de se féliciter d’avoir réduit la pression fiscale de 50 milliards d’euros depuis 2017. «Ce n’était pas arrivé depuis vingt ans!», a insisté Bruno Le Maire. Et de lancer aux opposants politiques de tous bords: «Nous n’avons de leçons à recevoir de personne sur la baisse des impôts». Le taux de prélèvements obligatoires

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.