Les droits de succession sont-ils aussi faibles que ce que laisse entendre Jean-Luc Mélenchon ?

Les droits de succession sont-ils aussi faibles que ce que laisse entendre Jean-Luc Mélenchon ?

Les droits de succession sont-ils aussi faibles que ce que laisse entendre Jean-Luc Mélenchon ?

LA VÉRIFICATION – Les Français, dans leur grande majorité, sont opposés à cette taxe. Combien en sont exonérés ? Nos voisins européens sont-ils mieux lotis ?

LA QUESTION «Au-delà de 12 millions d’euros, je prends tout». Dans le style qui le caractérise, Jean-Luc Mélenchon annonce la couleur sur les droits de succession. Le candidat LFI à l’élection présidentielle vise les plus riches et réclame une hausse des droits de succession pour les héritages supérieurs à 12 millions d’euros, le surplus étant taxé à 100%. Seulement «0,01% de la population» serait concernée par sa mesure. «Aujourd’hui, 50% des Français ne paient rien en matière d’héritage parce que 30% d’entre eux n’en font aucun», a affirmé Jean-Luc Mélenchon récemment dans Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Qu’en est-il dans la réalité ?

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.