Les nouvelles cibles du contrôle fiscal

Les nouvelles cibles du contrôle fiscal

La Direction générale des finances publiques (DGFIP) développe des méthodes innovantes pour détecter des profils de fraudeurs grâce à l’exploitation de ses données. 463401462/HJBC – stock.adobe.com

Depuis quelques mois, les équipes de Bercy multiplient les contrôles avec l’aide de l’intelligence artificielle.

«En matière de contrôle fiscal, nous avons bénéficié de deux ans de vacances avec la pandémie», constate Marc Bornhauser, avocat fiscaliste à Paris et président d’honneur de l’Institut des avocats conseils fiscaux. Mais la parenthèse est refermée. «Depuis quelques mois, les propositions de rectifications et les demandes de renseignements se multiplient, constate Nicolas Message, avocat associé du cabinet FTPA. On sent les équipes du contrôle fiscal extrêmement mobilisées.»

Ce phénomène de rattrapage pourrait ne pas retomber. En mai 2023, Gabriel Attal, alors ministre des Comptes publics, a annoncé un renforcement des contrôles fiscaux des particuliers aux patrimoines élevés. «L’administration fiscale a toujours porté ses efforts en priorité sur ce qu’elle appelle les dossiers à forts enjeux, c’est-à-dire les plus hauts patrimoines. Ces annonces sont donc assez classiques», relativise Nicolas Message. Les redevables de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) sont d’ores et déjà ciblés. «Les…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Black Friday

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.