Revolut, N26... client d'une néobanque, êtes-vous sûrs d'être en règle avec le fisc?

Revolut, N26… client d’une néobanque, êtes-vous sûrs d’être en règle avec le fisc?

Se soustraire à l’obligation de déclaration de ces comptes peut coûter plusieurs milliers d’euros. Adobe Stocks

NOS CONSEILS – Gare aux oublis dans votre déclaration de revenus, la sanction peut s’avérer élevée. Voici comment l’éviter.

Cela fait partie des subtilités fiscales qu’il est bon de rappeler à quelques jours du coup d’envoi de la déclaration des revenus de 2022. Si comme des millions de Français, vous – ou votre enfant rattaché à votre foyer fiscal – avez cédé à la tentation des services de banque en ligne, vous êtes peut-être soumis  à une déclaration fiscale spécifique. Les détenteurs d’avoirs situés hors de France ont en effet une obligation transparence vis-à-vis de l’administration fiscale française. L’objectif est de permettre de lutter contre la fraude, et cela concerne les détenteurs de comptes bancaires ouverts, détenus, utilisés ou clos hors de France, ainsi que les souscripteurs de contrat d’assurance-vie et de contrat de capitalisation. Ainsi, un étudiant ou un ancien expatrié ayant ouvert un compte à l’étranger mais qu’il n’utilise plus depuis son retour en France se doit de le signaler.

Cet impératif concerne aussi les comptes ouverts…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement. Sans engagement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.