sur 1000 euros prélevés, 574 financent la protection sociale

sur 1000 euros prélevés, 574 financent la protection sociale

sur 1000 euros prélevés, 574 financent la protection sociale

DÉCRYPTAGE – Sans surprise, c’est encore et toujours la protection sociale qui pèse le plus lourd.

Mais à quoi servent les centaines de milliards d’euros récoltés chaque année auprès de Français, via les impôts et cotisations sociales dont ils s’acquittent? Sans surprise, c’est encore et toujours la protection sociale qui pèse le plus lourd. Sur 1000 euros de prélèvements obligatoires acquittés en 2019 par les ménages et entreprises, 574 euros ont été dédiés aux dépenses sociales, dont la moitié (262 euros) pour les seules retraites et pensions de réversion, selon les simulations réalisées par François Ecalle, ancien magistrat à la Cour des comptes et fondateur du site Fipeco.

Quant au reste de la facture, 108 euros ont été consacrés aux subventions aux «activités économiques» en tout genre (aides à l’emploi, à l’agriculture, aux transports…). Arrivent ensuite l’enseignement (95 euros) et les services généraux incluant, par exemple, les activités de gestion pour assurer le bon fonctionnement des administrations (71 euros).

Cette répartition de l’enveloppe entre les différentes politiques…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 36% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.