Comment la hausse du smic va impacter le niveau des pensions

Comment la hausse du smic va impacter le niveau des pensions

Comment la hausse du smic va impacter le niveau des pensions

DÉCRYPTAGE – Malgré les revalorisations prévues pour les salaires minimums, cette mesure pourrait pénaliser celui qui travaille moins de 150 heures par mois pour un peu plus que le smic et dont le salaire n’augmenterait pas.

Sous l’effet de l’inflation, le smic va augmenter de 2,2 % au
1er octobre, soit 35 euros bruts par mois. Or cette mesure a de multiples incidences, souvent méconnues des Français, sur les retraites. En effet, le salaire minimum sert de référence pour le calcul de plusieurs plafonds vieillesse. Tout d’abord, il faut avoir touché une rémunération minimum équivalente à 150 smic horaires pour valider un trimestre de retraite.

En clair, «il faudra désormais gagner 1572 euros bruts pour valider un trimestre de retraite, contre 1537 euros auparavant. Pour valider quatre trimestres, la rémunération minimum passe donc à 6288 euros», indique Valérie Batigne, dirigeante de la plateforme Sapiendo Retraite.

Typiquement, un individu travaillant juste 150 heures au smic verra sa rémunération du trimestre bouger du même montant que le déplacement du seuil, donc la mesure sera neutre. Mais la mesure pourrait en revanche impacter celui qui travaille moins de 150 heures pour un peu plus que le smic et dont

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.