comment limiter les effets d’une carrière incomplète

comment limiter les effets d’une carrière incomplète

comment limiter les effets d’une carrière incomplète

NOS CONSEILS – Mettre son activité en veille pour sa famille se paye cher à l’heure de la retraite. Quelques précautions permettent toutefois d’en limiter l’impact.

Ce sont encore très majoritairement les femmes qui s’arrêtent de travailler ou réduisent leur activité professionnelle pour s’occuper de leurs enfants ou suivre leur conjoint. Elles le payent assez cher à l’heure de la retraite. En 2019, les nouvelles retraitées ont perçu une pension inférieure de 32 % à celle des hommes. Différents dispositifs permettent d’atténuer les effets de ces choix familiaux.

1. Conserver ses trimestres pour enfants

Dans le privé, les mères ont droit à 8 trimestres supplémentaires pour chaque enfant né avant 2010. Pour les enfants nés après cette date, 4 trimestres seulement sont accordés d’office aux mères. S’y ajoutent 4 autres trimestres qui peuvent être répartis entre les parents, ou attribués à l’un d’eux, s’ils font connaître leur choix dans les 6 mois suivant les 4 ans de l’enfant. À défaut, ils sont attribués à la mère.

Ces trimestres permettent de réunir plus facilement la durée d’assurance requise pour avoir droit à une retraite à taux plein et donc de bénéficier d’une meilleure pension. Il se

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.