Emmanuel Macron peaufine son nouveau projet de régime universel

Emmanuel Macron peaufine son nouveau projet de régime universel

Emmanuel Macron peaufine son nouveau projet de régime universel

La réforme visera à harmoniser les règles mais pour les seules générations futures.

Emmanuel Macron a prévenu: s’il est réélu, sa réforme des retraites sera «différente de celle de 2017 parce que les conditions macroéconomiques ne sont pas les mêmes». Et, en même temps, elle y ressemblera. Car le candidat ne désarme pas sur son projet de système universel, où «chaque euro cotisé donne les mêmes droits pour tous». Le programme de campagne promet «une poursuite des concertations sur un régime universel plus simple, seulement pour les générations futures, en construisant les compromis nécessaires». Richard Ferrand a enfoncé le clou: «Nous ne devons pas abandonner l’idée d’un régime universel. Simplement, il ne faudra le faire que pour les nouveaux entrants sur le marché du travail», a déclaré le président de l’Assemblée nationale.

L’idée est d’agir en deux temps. D’abord, très vite – dès juillet -, consolider financièrement le système actuel en relevant l’âge de départ de 62 à 65 ans et en supprimant les régimes spéciaux. «Notre première responsabilité est d’équilibrer le…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.