L’inflation pénalise le pouvoir d’achat des retraités

L’inflation pénalise le pouvoir d’achat des retraités

L’inflation pénalise le pouvoir d’achat des retraités

En théorie, les retraites sont indexées sur l’inflation, selon le code la Sécurité sociale. Mais, en pratique, le gouvernement peut prendre une mesure différente, à titre exceptionnel.

Alors que l’inflation en France a bondi en mars de 4,5 % sur un an – un niveau jamais vu depuis décembre 1985 -, les retraités s’inquiètent de voir à nouveau baisser leur pouvoir d’achat. Car si le smic va mécaniquement augmenter le 1er mai – entre 2,4 % et 2,6 % – pour tenir compte de la hausse des prix, tel n’est pas le cas des pensions. Les retraites de base ont été revalorisées au 1er janvier dernier de 1,1 % au titre de 2021, alors que l’inflation officielle 2021 en moyenne annuelle atteignait 1,6 %. Déjà, l’année précédente, elles n’avaient été revalorisées que de 0,4 %.

Pourtant, en théorie, les retraites sont indexées sur l’inflation, selon le code la Sécurité sociale. Mais, en pratique, le gouvernement peut prendre une mesure différente, à titre exceptionnel.

«Cette désindexation partielle des pensions correspond à une sorte de prélèvement obligatoire qui refuse de dire son nom et qui, une fois de plus, pénalise exclusivement les retraités», estime l’Iref. Le think- tank libéral…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 57% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.