Nouvelle perte de pouvoir d’achat en vue pour les retraités

Nouvelle perte de pouvoir d’achat en vue pour les retraités

Nouvelle perte de pouvoir d’achat en vue pour les retraités

DÉCRYPTAGE – La part complémentaire des 13 millions d’affiliés à l’Agirc-Arrco va augmenter moins vite que l’inflation.

Les 13 millions de retraités du privé avaient été prévenus dès juillet: ils vont de nouveau perdre un peu de pouvoir d’achat le 1er novembre prochain, car leur retraite complémentaire ne va pas suivre totalement la hausse des prix. Cet été, le patronat et deux syndicats (CFDT et CFTC) se sont en effet mis d’accord pour sous-indexer à nouveau, durant deux ans, les pensions, jusqu’à 0,5 point en dessous de l’inflation, alors qu’ils ne pouvaient le faire jusqu’à présent que de 0,2 point au maximum. Et ce, afin de redresser les comptes du régime, frappé de plein fouet par la crise sanitaire. Ce sera désormais au conseil d’administration de l’Agirc-Arrco, qui se réunit le 7 octobre, de décider d’activer, ou non, la mesure couperet dès le mois suivant.

Tablant cet été sur une inflation de 1,4 %, les partenaires sociaux se donnaient ainsi la possibilité de limiter la revalorisation des pensions à 0,9 %, soit moins que l’augmentation des prix mais en hausse tout de même. Pour la retraite complémentaire

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source Le Figaro

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.