Voici pourquoi le montant de votre retraite pourrait évoluer en mars

Voici pourquoi le montant de votre retraite pourrait évoluer en mars

Voici pourquoi le montant de votre retraite pourrait évoluer en mars

Voici pourquoi le montant de votre retraite pourrait évoluer en mars

Vous n’y pensez peut-être pas, mais le montant de votre pension peut évoluer d’une année à l’autre. L’une des raisons qui explique ce changement est la variation de votre taux de contribution sociale généralisée (CSG). Pour rappel, il existe 4 taux de CSG : 0%, 3,8%, 6,6% et 8,3%. Ces taux varient en fonction de votre revenu fiscal de référence (RFR) qui figure sur la première page de votre avis d’impôt sur le revenu. Pour connaître votre taux de CSG pour 2022, il faut regarder votre RFR de 2020 présent sur votre avis d’imposition 2021.

Si vos revenus ont augmenté ou s’ils sont passés en dessous d’un seuil (qui a augmenté de 0,2% au 1er janvier 2022), il est possible que vous passiez dans une tranche de CSG plus haute ou plus basse. Par exemple, pour bénéficier d’un taux réduit de CSG (3,8%) votre RFR doit être supérieur à 11.431 euros et inférieur ou égal à 14.944 euros. Il existe toutefois un système de lissage. Ainsi, si vous avez un taux de CSG nul ou réduit (3,8%) et que vous avez perçu un revenu exceptionnel une année, par exemple en cas de succession, votre taux de CSG ne passera pas directement à 6,6% ou 8,3%. Pour que votre taux de CSG change, il faut que vous franchissiez deux années consécutives les nouveaux seuils de revenus.

>> Notre service Retraite pour les particuliers – Confiez à un expert la mission de vérifier, calculer, optimiser vos droits à la retraite et/ou de vous assister pour liquider votre retraite. Vous bénéficierez d’un tarif préférentiel (remise de 20% pour les internautes de Capital)

Si en 2022, votre taux est amené à évoluer, le changement est effectué dès le début de l’année. Ainsi, pour votre retraite de base, votre taux de CSG a été réévalué dès votre pension de janvier, versée le 9 février dernier. Mais pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco, le réajustement n’a pas encore été effectué. Sur son site internet, le régime de retraite complémentaire des salariés du privé précise que le réajustement de votre taux aura lieu sur votre pension de mars, qui doit être versée le mardi 1er mars.

Ainsi, si votre taux de CSG a augmenté, vous verrez le niveau de votre pension baisser. “Cela concerne 1,35 million de prélèvements sur allocations pour un montant total de 29 millions, soit une moyenne de 22 euros de prélèvements supplémentaires” précise l’Agirc-Arrco. Une diminution qui peut être d’autant plus importante sur la pension de mars étant donné qu’elle prend en compte la régularisation du taux de CSG en janvier et février. “Donc, sur cette échéance, la moyenne de prélèvement supplémentaire est de 66 euros”, souligne l’organisme qui précise que ce sont des moyennes et que les situations individuelles peuvent être différentes.

À l’inverse, si votre taux de CSG a baissé, “vous avez reçu au mois de février un paiement correspondant à la régularisation”, précise l’Agirc-Arrco. Ensuite, le 1er mars, vous percevrez bien une pension en hausse par rapport à 2021. D’après les chiffres communiqués, plus d’un million de pensions vont augmenter pour un montant de 25 millions, soit une moyenne de 24 euros. Si vous avez un doute concernant votre taux de CSG, le site de l’Assurance retraite vous propose un simulateur. Vous pourrez ainsi mieux comprendre pourquoi votre pension peut augmenter ou diminuer.

Source Capital.fr

Si vous avez aimé cet article, partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.